Le SPASDIS-CFTC, c’est

Un syndicat conscient du contexte économique difficile, qui propose des actions adaptées, qui veillera toujours à l’autonomie des SDIS, 

Un syndicat qui réclame un Titre V de la fonction publique propre à la sécurité intérieure, 

Un syndicat qui propose la formation de Technicien du Secours d’Urgence (TSU) afin de sauver le secours à personne et lutter contre la désertification médicale, 

Un syndicat qui demande une juste reconnaissance de l’implication des PATS, 

Un syndicat qui a toujours défendu une organisation du temps de travail réaliste qui préserve à la fois l’intérêt des agents et du service public et prône le Compte Epargne Retraite, 

Un syndicat qui prône l’intégration de la prime de feu dans les pensions de retraite, 

Un syndicat qui ne stigmatise pas les violences urbaines,

Un syndicat qui œuvre pour faire reconnaitre le décroché 18 comme acte opérationnel. 



C’est aussi : 

Un Conseil Syndical et un Bureau National composés en grande majorité de SPP et PATS de catégorie C, 

Une commission représentant chacune des composantes des SDIS (Hommes du Rang, Sous-officiers, Officiers, PATS, SSSM, CTA-CODIS), 

Une assistance juridique comprise dans la cotisation annuelle pour l’ensemble des contentieux survenus avec son administration et à l’occasion de l’exercice de sa profession, 

Une protection santé et le bénéfice d’une surcomplémentaire à tarif attractif via un contrat groupe santé, 

Un capital-décès qui couvre le décès ou la perte totale et irréversible d'autonomie .



Adhérer au SPASDIS-CFTC, c’est rejoindre

Un  syndicat non catégoriel, regroupant toutes les composantes des personnels des SDIS de la catégorie C à A, tant chez les SPP que les PATS, 

Un syndicat tourné vers l’avenir qui place l’HUMAIN au centre de toutes ses actions en défendant les valeurs les plus nobles de notre profession, 

Un syndicat libre et indépendant, de dialogue, de respect et d’écoute, qui place l’intérêt général avant l’intérêt personnel, 

Un syndicat ouvert d’esprit et constructif, réaliste qui n’entrera jamais dans la démagogie. 

Tarif des cotisations trimestrielles

SPP : 31.50 euros 
SSSM : 31.50 euros 
PATS : 24 euros 
Retraités : 10.50 euros 

Les cotisations syndicales ouvrent droit, soit à une déduction d’impôt, soit à un crédit d’impôt à hauteur de 66 % 



Un syndicat à la page :

Le bon choix est l’affaire de chacun, le bon sens est l’affaire de TOUS, 

   Jean-Pierre SAEZ, Secrétaire Général, CFTC Pompiers (1975-1985).



Pourquoi adhérer ?

Parce que rien n’est éternel !

Parce qu’il faut sans cesse construire son avenir !



40 ans d’actions syndicales et de présence sur le terrain

 

Jacques BONNELI, Gérard GILLIOCQ, Jean-Pierre SAEZ et une dizaine de sapeurs-pompiers professionnels se sont rencontrés lors de formations professionnelles. Face au constat que les sapeurs-pompiers professionnels n’intéressaient pas les structures syndicales, ils décidèrent en 1975 de créer une organisation représentant les sapeurs-pompiers professionnels au congrès de Strasbourg. Dès le départ, ces hommes affichaient la volonté d’apporter une nouvelle image du syndicalisme dans la profession, une organisation syndicale non catégorielle et ouverte à tous les agents de la sécurité civile.

Gérard GILLIOCQ, l’un des fondateurs.

 

Le nombre d’adhérents grossissant rapidement, il fallait acquérir une représentativité nationale en s’affiliant à l’une des grandes confédérations reconnues pour l’obtenir. Ce sera donc vers la CFTC qu’ils se tourneront puisqu’elle sera la seule confédération à ne pas appeler à voter pour un candidat lors des élections présidentielles du moment.
Notre affiliation à la CFTC sera conditionnée à notre cahier des charges dont les éléments essentiels étaient de conserver notre autonomie, et de participer à toutes les réunions ministérielles ou officielles dans lesquelles il était question des sapeurs-pompiers professionnels.

Quelques grandes dates :

  • En 1981, Gérard GILLIOCQ devient Président de la structure. Daniel DREMIERE lui succèdera en 2002.
  • En 1986, Jean Michel MEROLA assume avec grande compétence les fonctions de Secrétaire Général.
  • En 1989, la CFTC devient la troisième force dans le paysage syndical des sapeurs-pompiers professionnels.
  • En 1991, conscient de la nécessité de la formation, elle est étroitement associée à la réforme du schéma national de la formation.
  • Dès 1992, elle participe activement aux états généraux de la sécurité civile.
  • En 1995, elle prend le second rang à quelques dizaines de voix de la première organisation aux élections professionnelles.

Bernard GUIRAUD, Gérard GILLIOCQ, Jean-Michel MEROLA et Michel MAGGIORANOCongrès de Liévin – 1995.

 

L’année 1998 débute avec la parution du régime indemnitaire, des dispositions statutaires. C’est aussi le début des travaux relatifs à la réforme des catégories C-B, de l’encadrement supérieur et du service de santé et de secours médical.

Le 07 janvier 2014, le syndicat se restructure et change de nom : il devient SPASDIS-CFTC, tout en gardant ses convictions et sa volonté de maintenir un service public de qualité.
Dominique MUCCI, élu président, et son équipe ont l’honneur de faire perdurer les valeurs inculquées par leurs prédécesseurs.

Votre syndicat en quelques mots :

  • Non catégoriel, regroupant toutes les composantes des personnels des SDIS de la catégorie C à A, tant chez les SPP que les PATS,
  • Place l’HUMAIN au centre de toutes ses actions en défendant les valeurs les plus nobles de notre profession,
  • Tourné vers l’avenir, des rencontres systématiques sont organisées pour recueillir l’avis le plus proche du terrain,
  • Défend une organisation du temps de travail réaliste qui préserve à la fois l’intérêt des agents et du service public,
  • Libre et indépendant,
  • Un syndicat de dialogue, de respect et d’écoute,
  • Un syndicat qui place l’intérêt général avant l’intérêt personnel,
  • Un syndicat ouvert d’esprit et constructif,
  • Un syndicat réaliste qui n’entrera jamais dans la démagogie,
  • Un syndicat conscient du contexte économique difficile, qui propose des actions adaptées,
  • Un syndicat qui veillera toujours à l’autonomie des SDIS.

La CFTC, avec ses sapeurs-pompiers, aura porté à bout de bras un grand nombre de dossiers qui feront évoluer notre profession depuis 1975, même si certains n’ont pas encore abouti :

  • L’acquisition d’un véritable statut,
  • Les bonifications liées à cette dangerosité,
  • Intégration de la prime de feu,
  • Reconnaissance de notre profession par la création de diplômes scolaires reconnus par l’éducation nationale,
  • Classement de notre profession en catégorie dangereuse,
  • Régime indemnitaire,
  • Une filière attractive,
  • Le grade de major,
  • L’aspect social (reconnaissance de droits aux épouses et enfants),
  • Création du SSSM,
  • Le temps de travail des sapeurs-pompiers professionnels (Maintien des gardes de 24 heures),
  • Solidarité internationale en cas de catastrophe,
  • Force européenne de bombardiers d’eau,
  • Équité avec nos collègues des DOM-TOM,
  • La défense du Secours A Personnes,
  • Prise en compte des PATS comme agents à part entière des SDIS.

 

Les membres du bureau exécutif - Négociations à Paris – 2000

 

Gérard GILLIOCQ et Jean-Michel MEROLA
Rencontre avec le Ministre de l’Intérieur Daniel VAILLANT – 2001

Un syndicat signataire :

  • Intégration prime de feu,
  • Les années de bonification 1/5,
  • Accords DURAFOUR,
  • A l’origine de la naissance du SSSM et des statuts des personnels du SSSM,
  • La création des CIRCOSC,
  • Le Secours A Personnes,
  • La formation,Régime indemnitaire,
  • Le temps de travail,
  • Relevé d’étapes, la fin de carrière améliorée, la dangerosité de notre profession reconnue,
  • Accords JACOB, améliorant en fin de carrière la rémunération et donc directement les retraites.

Quelques actions menées par nos pères fondateurs :

  • Création d’une force européenne de Sécurité Civile,

  • Intégration de la prime de feu,

  • Conditions de départ à la retraite,

  • Promotion de la départementalisation,

  • Défense des intérêts primordiaux de la profession,

  • Création du Service de Santé et de Secours Médical (SSSM).