1- Construire et être acteur de sa Carrière


- Permettre à chaque agent, Personnel Administratif Technique et Spécialisé (PATS) et Sapeur-pompier
Professionnel (SPP), de connaître ses perspectives de carrière au sein de son SDIS.

- Nommer au grade de sergent l’ensemble des caporaux et caporaux-chefs chefs d’agrès une équipe
(SAP2 – DIV2).

- Nommer au grade d’adjudant les sergents et sergents-chefs titulaires des UV de chef d’agrès toutengin.

- Favoriser l’accès des Adjudants, actuellement Chef de groupe, à l’avancement au grade de
Lieutenant de 2ème Classe en prenant en compte l’expérience professionnelle, conformément au décret n°
2012-726.

- Faire un bilan dans chaque Service Départemental d'Incendie et de Secours (SDIS) de la mise en
œuvre de la filière de 2012, et les accompagner dans l’élaboration d’un protocole d’accord de nomination.

- Organiser, dés que possible, des examens professionnels et concours de Sous- Officier.

- Ouvrir un maximum de poste de Lieutenant de 2ème Classe, pour favoriser la réussite à l’examen
professionnel des Adjudants répondants aux critères.

- Dynamiser la carrière des officiers en proposant un parcours qualifiant adapté aux compétences
acquises.

- Elargir la compétence de l’Ecole Nationale Supérieure des Officiers de Sapeurs-Pompiers (ENSOSP)
aux formations PATS pour leur permettre d’acquérir des compétences adaptées aux SDIS qu’ils ne peuvent
obtenir par le Centre National de la Fonction Publique Territoriale (CNFPT).

- Garantir à tous les cadres quelques soient leurs fonctions une justice managériale pour ne pas
creuser encore plus le fossé entre les équipes dirigeantes et les personnels confrontés aux réalités du
terrain.

- Définir une accession aux grades supérieurs basée sur des critères objectifs pour éviter la
démobilisation, la frustration et la perte des capacités de travail.

- Mettre en place dans chaque SDIS des réflexions visant à évaluer la pertinence d’une Commission
Administrative Paritaire (CAP) interne pour les PATS.

- Réformer les statuts des personnels de santé du Service de Santé et de Secours Médical (SSSM)
(infirmiers, médecins, pharmaciens,…) afin de rendre ces carrières attractives et cohérentes garantissant un SSSM fort.

- Évoluer vers les Emplois Supérieurs de Direction (ESD) garantissant une reconnaissance des
compétences des cadres de sapeurs-pompiers intégrés pleinement dans le dispositif de défense nationale.

- Eviter la précarité des emplois fonctionnels envisagés des Directeurs Départementaux des Services
d'Incendie et de Secours (DDSIS) et Directeurs Départementaux Adjoints (DDA).

- Ouverture d’un déroulement de carrière aux SPP affectés définitivement en Centre du Traitement de
l'Alerte/Centre Opérationnel Départemental Incendie et Secours (CTA/CODIS) (postes aménagés).

- Reconnaissance du rôle des Chefs d’Agrès une équipe, avec mise en place d’une Nouvelle
Bonification Indiciaire (NBI) à hauteur de 8 points pour les sergents ayants 7 ans d’ancienneté.

- Veiller à ce que les agents ne perdent aucune compétence dans le cadre de la réforme de la filière en
2019 : chef d’agrès tout engin, chef de garde, chef de salle … 

- Travailler sur l'évolution de carrière de la catégorie B et de ses grilles indiciaires, trop proches de la catégorie C en début de carrière.

- Nomination des lieutenants BAC + 3 en fonction dans des postes d’expertises, infirmiers compris, au
grade de Capitaine.