4- Développer la SQVT


- Définir la prise en compte des ressources-humaines d’un SDIS comme prioritaire. Sensibiliser les
autorités à une meilleure considération de leurs agents, considération qui n’est pas incompatible avec
productivité.

- Définir une politique concrète de prévention des risques professionnels au sein de chaque SDIS.

- Mettre en place des plans de prévention des risques psychosociaux au sein de chaque SDIS.

- Développer la médecine de prévention.

- Renforcer le rôle des assistants/conseillers de prévention.

- Intégrer les membres du Comité d’Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail (CHSCT) comme
véritables acteurs de l’hygiène et de la sécurité.

- Favoriser les échanges de bonnes pratiques entre SDIS pour améliorer les conditions de travail des
agents.

- Dénoncer les mauvaises pratiques des cadres sur la base d’un modèle de management validé par le
DDSIS.

- Garantir l’indépendance du SSSM pour mieux prendre en compte les dommages collatéraux de
certaines méthodes de management parfois douteuses. Les actions doivent tendre à prévenir les risques
psycho-sociaux pour garantir le bien-être au travail.